Search
  • royaume-uni

Notre opposition à la nouvelle loi ‘Nationalité et Frontières’ britannique

Updated: Jan 18



Nouvelle loi ‘Nationalité et Frontières’ britannique : les binationaux risquent la déchéance de nationalité sans préavis et les personnes les plus vulnérables seront criminalisées


Communiqué de Presse d’EELV UK


Londres, 23 décembre 2021


Nous nous opposons avec la plus grande fermeté au projet de loi ‘Nationalité et Frontières’, (« Nationality and Borders Bill ») voté à la Chambre des communes britannique le 9 décembre 2021 et qui est actuellement en deuxième lecture à la Chambre des lords.


Cette loi, décrite par notre parti frère le Green Party, comme « criminalisant certaines des personnes les plus vulnérables de la planète comme celles fuyant les Talibans en Afghanistan » prévoit de rendre toute demande d’asile d’une personne qui arriverait par une voie illégale, irrecevable. Elle criminaliserait également ces personnes ainsi que quiconque tenterait de leur sauver la vie. Elle donnerait aussi une immunité à la police aux frontières dans le cas où des personnes mourraient lors de leurs interventions, ce qui constitue selon des avocats une atteinte au droit national et international. Par ailleurs le processus de demande d’asile ne sera plus contraint à une période de résolution de 6 mois et les demandeurs d’asile pourront être déporté.es dans des centres de traitement off-shore comme en Australie.


La déchéance de nationalité sans préavis (clause 9) pour les binationaux qui constitueraient « une menace », est un autre aspect de cette loi abjecte qui suppose qu’il y aurait des Britanniques plus Britanniques que d’autres.


Sous le mandat de François Hollande, le projet de loi sur la déchéance de nationalité avait suscité à juste titre beaucoup d’indignation. Ici, le gouvernement britannique tente de s’offrir ce droit sans préavis, non pas envers les citoyens ayant commis un acte terroriste, mais envers tous ceux qu’ils décrètent représenter une menace.


Ce projet de loi est dangereux et régressif a de nombreux niveaux, que ce soit la protection des personnes migrantes et des associations qui les soutiennent, ou l’égalité des ressortissants Français, Européens, et internationaux sur le territoire britannique.


Nous appelons nos représentant.es des Français de l’Etranger et nos dirigeants Français à interpeller le gouvernement britannique sur ce sujet ainsi que tous les citoyens Français et franco-britanniques à se mobiliser contre ce projet de loi.


L’équipe d’EELV UK


Contacts : Charlotte Minvielle, Co-Secrétaire d’EELV UK et Remi Vazeille, Elu Conseiller des Français de l’Etranger

167 views0 comments

Recent Posts

See All